Comme bon nombre d’anciennes vallées glaciaires, la vallée du Giffre offre un terrain de jeu majestueux pour le randonneur occasionnel ou l’adepte de trek sur plusieurs jours.

Le Haut-Giffre révèle son extraordinaire caractère alpin composé de parois abruptes, de pics vertigineux, de cascades à gros débit, de pentes escarpées. Les itinéraires s’y frayent des passages discrets menant le bipède sans plumes de refuges en lacs d’altitude, de lapiaz en névés, de cols en sommets. Au détour du chemin, le Mont Blanc surgit dans toute sa majesté tandis que bouquetins et marmottes se laissent photographier par des randonneurs ivres de grands espaces et d’altitude.