Eglise St Christophe

En 1577, les habitants décidèrent d'agrandir l'ancienne chapelle. La nef est flanquée de 2 bas-côtés voûtés d'arêtes de 2 travées chacun. Elle est voûtée en plein cintre et partagée par un arc doubleau. Le choeur était carré et surmontée d'une coupole.

En 1577, les habitants décidèrent d'agrandir l'ancienne chapelle (date en dessus du portail où figure aussi la trace d'un écusson et d'une couronne effacés par les révolutionnaires en 1793). Le portail est surmonté de baies doubles et d'un clocheton qui vient d'être l'objet d'une judicieuse restauration. La nef centrale est flanquée de 2 bas-côtés voûtés d'arêtes de 2 travées chacun. Elle est voûtée en plein cintre et partagée par un arc doubleau. Le choeur était carré et surmonté d'une coupole. En 1866 il a été transformé en choeur circulaire à 2 travées. Un chapiteau à têtes d'ange, placé dans un angle pourrait provenir de l'ancien choeur.
Quelques dates:
- 17 février 1750 et 28 mai 1758 : réparation de l'horloge installée en 1716, construction du maître autel.
- 30 août 1761 : réfection des portes et des fenêtres.
- 23 novembre 1780 : construction de la fontaine en face de l'église.
- 13 avril 1783 : Bernard Delacoste s'engage à fournir une grande cloche une petite et 4 clochettes.
- 2 novembre 1793 : le procès verbal de descente des cloches dit : "la grande cloche pèse 460 livres, mesure 2 pieds 3 pouces de hauteur. Elle est fêlée. Faite par Jean Daniel Dresse!, maître fondeur a Genève 1783 B. Costaz parrain et Marie Cullaz marraine". Elle a sans doute été fondue sur la place publique. La marraine apporta un tablier plein d'écus d'or, le versa dans le métal en fusion pour obtenir un son argenté.
Visite pastorale de Monseigneur Biord
Le 10 octobre 1765, Monseigneur Biord, natif de Samoëns, effectue une visite pastorale à Morillon. Le procès-verbal de ·cette visite nous apprend que Morillon compte 700 habitants (dont 500 communiants) répartis en 145 feux (foyers).
On peut y trouver aussi tous les éléments des relations entre Samoëns et Morillon, à savoir : La paroisse de Morillon doit entretenir la lampe ardente nuit et jour, et entretenir l'église (par contre l'entretien du luminaire et du presbytère incombe au Chapitre de Samoëns). Samoëns doit entretenir aussi à Morillon, un régent qui doit seconder le recteur dans ses fonctions (faire les petites écoles, célèbrer la première messe, fêtes et dimanches ... ).
"Le recteur perçoit 1 sol 6 deniers par ménage aux Fêtes de Pâques, 4 sols pour les baptêmes, 24 pour les mariages, 3 sols 6 deniers pour la bénédiction des accouchées ... Pour les sépultures, il doit aller faire la lévation du corps dans les maisons qui ne sont éloignées que d'un demi-quart de lieue, pour les autres, s'il l’a fait à 200 pas de l'église, il perçoit 3 sols, 9 pour la sépulture, le drap qui est sur la bière et le linge qui est sur la croix ... Il perçoit le produit de la boîte des âmes pour solder une messe tous les lundis pour les trépassés et pour faire blanchir les linges. La boîte ferme à 3 clefs dont l'une est entre les mains du recteur et les deux autres entre les mains du conseil paroissial. Il y a un marguillier qui doit sonner les offices, l'angelus et entretenir les cordes."

Source Jean-François Tanghe "Petite Chronique des jours"

Types

  • Site et monument historiques

Labels

  • Patrimoine religieux
  • Eglise

Ouverture

Toute l'année : ouvert tous les jours.

Ouverture du 01 janvier 2019 au 31 décembre 2019
JoursHoraires
LundiNon communiqué
MardiNon communiqué
MercrediNon communiqué
JeudiNon communiqué
VendrediNon communiqué
SamediNon communiqué
DimancheNon communiqué

Ouverture du 01 janvier 2019 au 31 décembre 2019
JoursHoraires
LundiNon communiqué
MardiNon communiqué
MercrediNon communiqué
JeudiNon communiqué
VendrediNon communiqué
SamediNon communiqué
DimancheNon communiqué